© American Club 78 Western Loisir (ACWL78)- Tous droits réservés Xara Designer Pro
Extrait de Camptown races par Les Westerners QU’EST-CE QUE LE SQUARE DANCE ? (1/3) Retour Index Il y a plus de 200 ans, des émigrants quittaient l'Europe pour le Nouveau Monde, emportant dans leurs bagages leurs propres musiques et leur danses  traditionnelles comme : le Fiddle polonais, la Jigge irlandaise, le Quadrille français, la Polka néerlandaise, le Flamenco espagnol, etc… Toutes ces danses, on les retrouve dans le square dance moderne. Quand le soir, les pionniers et cow-boys installaient le camp, ils disposaient des charrettes bâchées en carré ou en cercle de façon à se protéger d'éventuelles  attaques d'Indiens. Alors, sous les étoiles de ce monde nouveau qu'ils s'efforçaient de conquérir, ils retrouvaient ensemble des échos de leurs pays respectifs au son du fiddle ou de l'harmonica. Amenés en permanence à danser avec des nouveaux partenaires, afin que tout le monde exécute la même figure en même  temps, sans avoir besoin de connaître " la " danse, ils devaient expliquer les mouvements au fur et à mesure. Tout d'abord relativement explicites, les annonces se sont petit à petit codifiées et multipliées presque à l'infini. Ainsi est né la Square Dance. Video de motivation au Square Dance  Mais un événement d'une grande importance s'est produit dans la " vie " du Square dance. M. FORD, connu surtout pour ses voitures, a tellement apprécié un  cours de Square Dance donné par M. Benjamin LOVETT en 1923, qu'il a simplement acheté le centre de vacances où M. LOVETT enseignait pour pouvoir  renégocier son contrat. M. FORD a fait construire une énorme salle de danse à Greenfield Village, Michigan, et a sponsorisé l'instruction de centaines  d'instructeurs de Square Dance. Il a aussi instauré l'intégration du Square Dance dans plus de trente Universités.Papy Shaw a pris le relais de Benjamin LOVETT. Là où M. FORD s'est adressé à un public plutôt fortuné et aux universités, Pappy Shaw a effectué des stages et des démonstrations pour un public général et les écoles publiques. Les Cheyennes Mountain dancers, (étudiants entre 15 à 18 ans) se déplaçaient et enseignaient avec Pappy Shaw partout dans les Etats Unis. Le Square Dance a connu une période d'énorme popularité dans les années 50. Les Américains étaient très mobiles, et quel meilleur moyen de rencontrer les voisins que sur la piste de danse ?. Aujourd'hui, en visitant les Etats-Unis vous pouvez trouver des centaines de clubs dans chaque Etat. Ils ne sont pas simplement situés dans le Sud ou l'Ouest. Ils ne sont pas limités à la campagne non plus. Même les villes les plus " chics " et modernes ont leurs clubs de Square Dance. New York City, Los Angeles, Las  Vegas, Miami ont toutes plusieurs clubs. C'est la nature même de la danse qui fait qu'un visiteur d'un autre club est le bienvenu. En plus des milliers de clubs du Square Dance qui existent aux U.S.A. et au Canada, il y en a près d'in millier hors des frontières du " nouveau monde ". Les militaires américains, en séjour forcé en Allemagne ont créé leurs clubs et depuis la graine a largement débordé des frontières. Il existe maintenant des clubs dans pratiquement tous les pays  d'Europe, du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest. Malheureusement moins au Sud !